Rechercher

Entourer la grossesse

Mis à jour : janv. 21

Lettre ouverte à l'entourage de la femme enceinte.


Nous avons perdu l'art de la communauté, nous avons perdu le village, nous avons perdu ce qui nous lie. Pourtant cette sagesse est toujours présente en nous, elle nous parle, elle nous touche. Il suffirait d'un tout petit dévoilement pour qu'elle reprenne sa place. Il nous faudrait lever les voiles de la bienséance, de la liberté libertaire, de la superficielle indépendance et du bonheur léché de nos posts instagram. Il faudrait regarder nos faiblesses, reconnaître nos besoins et accepter de l'aide. Ce ne sont pas les valeurs prônées dans notre culture de croissance hyper-individualiste, mais ce sont les fondements de relations saines et solides.

La femme enceinte, votre femme, votre sœur, votre amie, votre fille, est absorbée dans la volonté, le courage, le bonheur que la société attend d'elle. Pour être acceptée dans la meute elle doit être libre, indépendante, fière et forte. Alors quand vous allez lui proposer de l'aide, elle va dire non. Quand vous allez insister, elle va se sentir attaquée. Et quand vous allez prendre les devant, elle va se défendre.


Dans les cultures traditionnelles, la femme enceinte est sacrée, choyée, préservée. Dans la notre, "elle n'est pas handicapée". Alors à vous, l'entourage de cette femme-monde qui est support de la Création, je voudrais vous dire cela : elle a besoin de vous !


Pendant et après la grossesse, l'enfant se nourrit littéralement de sa mère. Il puise son énergie de la sienne, nourrit ses tissus à partir des siens, construit son système immunitaire de ses cellules. Le développement de son système nerveux est totalement dépendant de la santé physique et mentale de sa mère. Ses capacités cognitives, motrices, digestives, toutes sont créées dans la mère, par la mère. Et elles ne dépendent pas de sa volonté, de sa fierté et de son courage, elles dépendent uniquement de son énergie.


La femme enceinte partage son énergie avec l'enfant en création. On a l'habitude de dire qu'elle mange pour deux, mais en fait elle dort pour deux, elle respire pour deux, elle médite pour deux, elle danse pour deux... et elle s'énerve pour deux, elle pleure pour deux, elle résiste pour deux, elle craque pour deux.


En ayurvéda, la première recommandation pour la grossesse est de la préparer un an à l'avance. La seconde recommandation est de s'entourer d'amour. La troisième et dernière est d'avoir une hygiène de vie saine et adaptée. L'entourage est le second pilier de la création de ce nouvel être parce que ce sont eux qui vont partager leur énergie avec la mère, ce sont eux qui vont soutenir le processus de Création par leur amour et leur lumière.


Rappelez-vous que si vous contrariez cette jeune maman, vous contractez les nerfs de ce bébé. Souvenez-vous que si vous lui préparez de bons petits plats sains et délicieux, vous nourrissez les joues de ce nourrisson. Pensez toujours que la fatigue épargnée à la mère est un don direct à l'enfant, et vice versa.


Soyez le village ! Entourez les de joie, de douceur, de dévotion ! Amusez-vous, amusez-les !

Et laissez-les respirer ;)


Namastê

164 vues

Ayurvéda & Acupression

Soins et Bilans ayurvédiques

LUCIE JOÃO 

0695454730 - lucie.joao.ayurveda@gmail.com

Espace Lantegia 

5 chemin de Lantegia - 64122 Urrugne

A 20min de Biarritz et 25min de Bayonne.

  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône