Rechercher

La purification

Mis à jour : avr. 23

Très utilisée dans le yoga, la notion de purification est présente dans la plupart des Traditions et principalement dans la mystique. On l'entend parfois d'une oreille de culture catholique comme un pêché dont nous devons nous laver ou une faute que nous devons expier. Mais il existe d'autres voix plus douces qui nous susurrent les délices de la purification. Alors je voudrais ici nous donner une perspective positive : la purification est un processus de dévoilement de soi qui nous mène vers l'Union, le Yoga.


"Je veux un cœur déchiré par la séparation pour y verser la douleur du désir. Quiconque demeure loin de sa source aspire à l'instant où il lui sera à nouveau uni." Rûmi

Le Samkhya, la cosmologie utilisée en ayurvéda, nous enseigne que la Création est un processus de densification, depuis la Conscience Pure vers la matière tangible. Plus la matière prend forme, plus se manifeste l'individualisation. On part de l'Un vers la multiplicité. En se dédoublant, tels les cellules de notre corps, tout ce qui est manifesté devient un nouveau centre d'observation. S'il y a un centre, il y a une périphérie et cela donne l'impression d'une frontière entre l'intérieur et l'extérieur. Comme la fleur qui s'épanouie déploie tous ses pétales, depuis un bourgeon, et avant cela depuis une plante, et depuis une graine.


"J'étais un Trésor caché. J'ai aimé être connu alors j'ai créer les créatures, afin qu'elles me connaissent." Hadith

Le Yoga, comme le soufisme, décrit cet épanouissement de l'Un vers le multiple comme le fruit du désir. L'Un se dédouble afin de se voir et d'être vu. L'autre, comme son miroir, lui permet de faire l'expérience de lui-même. Cette expérience n'est possible que s'il y a un distance pour l'observation, entre l'observateur et l'observé. Alors nous comprenons que les créatures sont le support d'observation de l'Un pour l'Un. Et plus ce support est pur, plus le reflet est fidèle à l'image qu'il reçoit. C'est la raison pour laquelle on parle de "polir le miroir de l'âme".


La purification s'opère à tous les niveaux de l'être, du corps vers l'esprit. On commence toujours par le corps car il est le véhicule, ce qui nous permet d'avancer. Ensuite, on purifie le mental de ses pensées et la mémoire de ses empreintes. Enfin, lorsque les enveloppes corporelles (corps tangible, respiration, mental, intellect, mémoire) sont translucides, apparaît le miroir que nous devons polir afin de laisser se refléter la lumière de l'Un. Alors se produit l'Union, la reconnaissance entre le multiple et sa source. Ce que les sages nomment éveil, extase et même anéantissement.


"Il a pris neuf mois à tisser, pourtant les mortels l'on porté et souillé. Saint Kabîr assure au Tout-Puissant, je le porte avec le plus grand soin pour le rendre en parfait état." Kabir

Il existe de multiples voiles qui nous empêchent de percevoir la Lumière. Et plus nous nous protégeons, plus nous construisons des barricades autour de notre centre, moins elle est visible. Le processus de dévoilement ayurvédique commence par le corps physique, qu'on va détoxifier et lustrer grâce à la nutrition, aux soins et au mouvement. En parallèle, la pratique d'exercices de respiration travaille à la fois au niveau du corps physique et émotionnel. On commence à effacer les empreintes que laissent les expériences sur les tissus et la mémoire. Ensuite, par les techniques de silence on apaise le mental (concentration, méditation) et clarifie le voile des pensées.


"Et votre corps est la harpe de votre âme, et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique." Khalil Gibran

Je vous parle de tout ça de manière abstraite aujourd'hui mais j'espère que vous comprenez qu'il s'agit d'un effort bien concret que nous devons chacun accomplir, comme une contribution à l'épanouissement collectif. Si chacun rayonne d'une lumière plus vive grâce à un miroir moins voilé et mieux poli, ensemble nous diffusons une lumière plus forte et s'active un cercle vertueux d'épanouissement, Prendre soin de soi, purifier son corps, son mental, sa mémoire, son cœur, est un service rendu à l'humanité en plus d'être la seule manière de vivre pleinement son expérience individuelle et d'exprimer son plein potentiel.


Mes vibrations se propagent et elles ont beaucoup plus d'impact que mes actes.


Namastê

338 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout