Rechercher

Auto-massage : les bons gestes !

Je sais qu'il y a un milliard d'articles sur le sujet et ce n'est pas mon genre de surfer sur la vague, je préfère plonger dedans. Alors je vous emmène avec moi dans les profondeurs ayurvédiques, chez les nerds, chez les puristes, c'est à dire chez les non-dogmatiques en fait !


Pourquoi s'auto-masser ?

Vous le savez sûrement, cela fait partie du dinacharya - l'hygiène quotidienne - de s'auto-masser. Les textes disent que cela retarde le viellissement et apaise la fatigue et les douleurs (excès de Vata). Il améliore aussi la vision, nourrit les tissus, prolonge la longévité, induit un bon sommeil et améliore la tonicité de la peau et le teint. (A.H.Su.2.8-9)

Mais attention !!!

Il est dit aussi, et c'est ça la profondeur, que ces conseils ne sont valables que pour les personnes en bonne santé. Et la bonne santé en Ayurvéda c'est plus exigeant que de ne juste pas être malade. Dans le cas du massage, de l'oléation plus exactement, elle est décommandée aux personnes qui ont un feu digestif faible. Car tout ce qui nous pénètre doit être digéré, et l'huile c'est lourd ! Donc on l'évite surtout s'il y a beaucoup de kapha ou toxines dans le corps. Dans ce cas, on va préférer le massage à sec avec le gant de soie (garshana).


L'auto-massage, c'est quoi ?

En fait, on parle ici de l'abhyanga. Et là, vous vous dîtes sûrement "ha oui, c'est le massage qu'ils proposent au spa" mais nan en fait, l'abhyanga cela signifie littéralement auto-oléation, c'est à dire se masser avec de l'huile soi-même. C'est un soin quotidien qui nourrit nos tissus, de l'extérieur vers l'intérieur, de la peau vers le mental, de soi à Soi.

(Le massage du spa devrait s'appeler snehana, mais bon, n'est pas puriste qui veut !)


L'oléation donc.

Le plus important, c'est que l'huile soit chaude. On la chauffe au bain-marie traditionnellement et si je peux vous donner un conseil : le chauffe-biberon dans la salle de bain c'est la meilleure manière d'optimiser la pratique. Certains disent qu'il faut craquer les huiles ; je vous laisse faire vos recherches, mais les textes précisent bien plusieurs types de cuisson (paka) des huiles et celle indiquée pour l'abhyanga est de la chauffer gentiment au bain-marie. En fonction de la sécheresse de votre peau, deux à cinq cuillères à soupe suffisent.


Choisir son huile

Vous pourrez lire plus de détails ici mais je crois que l'huile la plus indiquée, pour tout le monde en France, est l'huile d'olive. Elle est tridoshique (n'aggrave aucun dosha) et locale ; et parce qu'elle pousse au même endroit que nous elle est totalement ayurvédique, c'est à dire qu'elle nous apporte ce dont nous avons besoin dans notre corps et notre environnement. Et n'est-ce pas un bonheur absolu de contempler des oliveraies ?

("ha mais ça ne sent pas bon !" - ce n'est pas grave, vous allez la rincer)


Comment huiler ?

Alors une fois votre huile doucement réchauffée, il suffit de l'appliquer par de longs et suaves mouvements, dans le sens de vos poils, dans la direction du coeur vers l'extérieur. Les jambes, les hanches, le dos, le ventre, la poitrine, les bras, la nuque, le visage et surtout les oreilles et la tête. Oui, on fait pénétrer l'huile chaude dans nos oreilles et c'est délicieux ! Sur la tête, c'est vraiment la prescription la plus importante... (mais à moins d'être chauve c'est compliqué, je vous laisse adapter la logistique)


Ensuite

Idéalement, on garde l'huile une vingtaine de minutes sur le corps et on fait de l'exercice physique pour transpirer. Il s'avère que le meilleur hydratant pour notre peau est notre transpiration et l'effet de l'huile est de la stabiliser sur l'épiderme afin qu'elle nous nourrisse. Quand on sent qu'on a atteint un niveau optimal d'hydratation, on doit rincer l'huile pour éliminer les toxines qui sont remontées à la surface. Le top, c'est de passer de la farine de pois chiche sur le corps pour retirer l'excédent d'huile (et ça fait un léger gommage) puis de rincer à l'eau bien chaude.


Là vous êtes prêt pour une magnifique journée ! Votre peau est lustrée, magnifiée ! Votre corps est assoupli et votre mental est apaisé.


Bien sûr, tout ça c'est la théorie pure, l'idéal dans le texte, et c'est à vous de faire l'expérience pour observer et analyser ce qui vous fait du bien. Il est recommandé de le faire tous les jours le matin si vous êtes en pleine santé, et si vous êtes plutôt Vata, avec la peau sèche. Sinon, aussi, vous le faîtes quand vous le sentez, mais n'oubliez pas de chauffer et rincer !


Le massage, ce n'est pas seulement de l'oléation, c'est du soin ; c'est de l'amour du masseur au massé qui se propage dans l'univers. Ca peut être de soi à Soi, de soi à son amoureux, de soi à son enfant, de soi à sa grand-mère, etc... On doit se rappeler de toucher et d'être touché.


J'en profite pour les recommandations locales :


Namastê


#massage #massageayurvédique #abhyanga #huile

682 vues

Ayurvéda & Acupression

Soins et Bilans ayurvédiques

LUCIE JOÃO 

0695454730 - lucie.joao.ayurveda@gmail.com

Espace Lantegia 

5 chemin de Lantegia - 64122 Urrugne

A 20min de Biarritz et 25min de Bayonne.

  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône