Rechercher

Le rythme en Ayurvéda

Mis à jour : avr. 22

L'Ayurvéda accorde un rôle très important à la question du rythme dans la santé optimale, dans notre qualité de vie et notre longévité. C'est seulement lorsque nous accordons notre rythme de vie avec celui de l'univers que nous nous plaçons dans les meilleures conditions pour atteindre ces objectifs, l'état harmonieux de l'être. Le rythme de l'univers, ce sont les ellipses des planètes ou les rythmes circadiens, du macrocosme au microcosme.

L’œuf cosmique est une des cosmogonies védiques

Vous savez que les Védas, les textes fondamentaux de la culture indienne, sont de la science formulée en poésie ? Il y a cette très belle mesure du temps qui est la respiration de Brahma : l'univers se dilate quand il inspire et se contracte quand il expire. Il est dit que tout est cyclique, les jours, les nuits, les saisons, la vie, la création. Ces mesures poétiques sont aussi précisément mathématiques et elles sont aujourd'hui corroborées par les découvertes les plus récentes en astronomie.


Alors il n'est pas étonnant que parmi les premières indications thérapeutiques de l'Ayurvéda il y ait l'observance des rythmes, celui de la journée (dinacharya) et celui des saisons (ritucharya). Nous sommes enjoins à respecter le rythme du soleil pour le sommeil et les repas, celui des saisons pour le choix des aliments, mais aussi celui de l'âge : durant l'enfance, c'est le dosha kapha qui prédomine, à l'âge adulte pitta et après 60 ans nous entrons dans une phase vata.


Il n'est pas nécessaire de connaître les recoins de la connaissance védique pour appliquer ceci dans notre quotidien. Nous avons récemment perdu cette connexion avec la Nature mais si nous revenons en notre centre, que nous observons les mouvements en nous et autour de nous, alors nous savons instinctivement comment nous y intégrer. Seulement, cela demande aussi de la volonté ; parce que notre culture moderne semble nous faire croire que c'est cool de se coucher tard, que nous avons plus de valeur si nous sommes débordés, qu'être femme n'est pas différent d'être un homme.


Observer le rythme de la nature est finalement assez simple. D'abord cela consiste à se nourrir de ce qui est disponible dans notre environnement proche (pas au supermarché hein !) donc consommer local et de saison afin que les qualités des aliments correspondent à notre production enzymatique, elle aussi saisonnière. Ensuite, il est bénéfique de respecter la lumière du soleil en dormant la nuit et pas le jour mais aussi en évitant la lumière artificielle le soir et le matin ; car elle perturbe notre production hormonale et notre sommeil.


Plus en détail, il existe ce qu'on appelle l'horloge ayurvédique qui figure l'expression des doshas au fil de la journée. Notre constitution étant influencée par les éléments extérieurs, dont le temps, il est utile de comprendre quel dosha est prédominant sur quelle période de la journée. On peut alors utiliser le principe fondamental samanya vishesha - les opposés s'équilibrent et les semblables s'augmentent - pour adapter nos activités en fonction de nos objectifs.


Par exemple, si je suis de nature Pitta avec une tendance à l'autorité et à la franchise tranchante, mais que je voudrais essayer d'avoir cette conversation de manière douce et mesurée, alors il est préférable que je planifie cette rencontre sur un horaire plutôt Kapha que Pitta ; afin que l'élément extérieur (eau) apaise l'élément intérieur (feu). Si au contraire, je suis de nature Kapha et que j'ai du mal à me lever le matin, il vaut mieux que je mette mon réveil sur une heure Vata (légère) quitte à me lever beaucoup plus tôt, plutôt qu'à une heure Kapha (lourde) qui va augmenter mon envie de rester allongé.


Il est plus précis d'étudier vos besoins individuels avec un praticien. Mais pour vous donner une piste : si vous avez un excès du dosha x et que vous devez mener une activité de type x, il est préférable de la planifier sur une plage y ; mais si vous recherchez les qualité du dosha x pour équilibrer y, alors favorisez cette recherche pendant la période x.


De manière très générale :

- Vata augmente le mouvement et la légèreté, il éveille la curiosité mais dissipe l'attention.

- Pitta augmente l'appétit et favorise la digestion, il accroît la volonté et la compétitivité.

- Kapha augmente la lenteur et le calme, il favorise l'amour et l'attachement.




L'horloge ayurvédique

est reproduite sur douze heures :



- Vata est dominant de 2h à 6h

- Kapha est dominant de 6h à 10h

- Pitta est dominant de 10h à 2h






"Le cosmos se dissout après cent cycles, quand le rêve de Brahma se termine : au bout de 86 milliards d'années, Brahma fait de nouveau le grand rêve cosmique, et l'univers repart dans une nouvelle phase d'autant de cycles." - Trinh Xuan Thuan, Vertige du cosmos

Namastê


#horlogeayurvédique #ayurvedicclock #kala #rythme

254 vues

Ayurvéda & Acupression

Soins et Bilans ayurvédiques

LUCIE JOÃO 

0695454730 - lucie.joao.relaxation@gmail.com

Espace Lantegia 

5 chemin de Lantegia - 64122 Urrugne

A 20min de Biarritz et 25min de Bayonne.

  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône