Rechercher

Le sport en Ayurvéda

Mis à jour : avr. 7

Le mouvement est un pilier de la santé, ce n'est un secret pour personne. Mais le point de vue ayurvédique diffère un peu de la pensée courante alors je voudrais qu'on en discute ici.

Vous le savez, il existe quatre sources principales de prana : l'alimentation, le sommeil, la respiration et le silence. Mais alors quid du sport ? Ce n'est pas la peine ?! Pourtant vous le ressentez, quand vous faites du sport cela éveille en vous cette énergie positive. C'est parce l'activité physique, en promouvant la circulation dans le corps, encourage et facilite le mouvement de prana. Ce n'est pas une source en soi, mais c'est ce qui la fait s'écouler; c'est le moyen de libérer ce qui stagne.


Le système lymphatique n'est pas irrigué par une pompe, comme l'est le système sanguin par le cœur. Pourtant, de la bonne circulation dans ce système dépend notre réponse immunitaire et la nutrition de nos tissus successifs. Si ce système, rasa, n'est pas suffisamment actif, les nutriments nécessaires aux prochains tissus (sang, muscles, adipeux, os, nerfs, système reproducteur puis immunitaire) n'y parviennent pas, alors nous avons des carences par exemple mais aussi nous avons faim. Parce qu'alors nos cellules réclament d'être nourries. C'est comme ça qu'on se retrouve dans le cercle vicieux de la sédentarité et de la prise de poids. On dit souvent qu'on a faim parce qu'on s'ennuie ; en fait, on a faim parce qu'on ne bouge pas et notre corps n'est pas satisfait. Le seul moyen d'irriguer notre système lymphatique est le mouvement.


En fonction de notre constitution et de notre éducation, nous avons un rapport à l'activité physique différent. Généralement les types vata sont très actifs et ont besoin de faire du sport pour évacuer un trop plein d'énergie, les types pitta apprécient le challenge et mesurent leur performance, les types kapha sont parfois réticents au sport et préfèrent les activités douces comme le yin yoga. Alors dans l'ayurvéda des tableaux vous verrez que vata doit privilégier une activité relaxante, pitta ne pas se mesurer et kapha se bouger plus. Dans la pratique, c'est quand même plus individuel et l'ayurvéda est avant tout un appel à la connaissance de soi par l'expérience (et jamais par la contrainte).


Alors pour tous les types ce qui est important c'est de bouger ! Bouger son corps chaque jour, lever les bras au-dessus de la tête, onduler sa colonne vertébrale, faire des torsions, secouer, danser, s'amuser ! Ce que j'observe souvent ce sont des personnes très sportives coincées dans leur corps et ça c'est le grand paradoxe. Je pense que je n'ai pas besoin de vous convaincre de l'importance du mouvement, vous le savez bien. Mais ce qu'on a oublié, c'est que nous sommes de animaux faits pour grimper aux arbres, attraper des fruits, se pencher ramasser des pissenlits, et faire toutes sortes de mouvements pour lesquels nous avons tous ces membres et tous ces doigts.


La question de l'activité physique du point de vue ayurvédique n'est donc pas sur la dépense calorique, au contraire même, il est recommandé de ne pas gaspiller ses forces et de ne pas excéder la goutte de sueur sur le front. La question est donc le mouvement, la nécessité de faire circuler l'énergie et les fluides dans le corps. Et cela implique des mouvements larges, des torsions, des inversions. Alors bien sûr on pense au yoga, mais la danse, la ginastica natural, les arts martiaux, et pleins d'autres choses sont de ce point de vue totalement "ayurvédiques".


Si vous êtes très sportif, veillez à ne pas vous user. Si vous avez l'impression de devoir évacuer un trop plein d'énergie, c'est parce que l'énergie ne s'évacue pas d'elle-même. Si elle ne s'évacue pas d'elle-même, c'est qu'il y a des tensions, des blocages, des oppressions. Alors en stimulant avec une activité physique intense, vous pouvez (et c'est le cas généralement) augmenter la pression. Pour vous, la clé est dans l'ouverture du mouvement et la bizarrerie du mouvement. Sortez des positions droites, debout-courir, assis-squat, coucher-abdos. Libérez le mouvement pour laisser s'échapper l'énergie.


Si vous n'êtes pas très sportif, rappelez-vous que le sport ne doit pas être une contrainte et une épreuve, mais plutôt un plaisir et une libération. Il est important pour le maintien de votre santé et de votre jeunesse de bouger. Ce que je recommande toujours à mes clientes c'est de se secouer le matin au réveil, littéralement se secouer : shake, shake, shake ! Au saut du lit, on commence par se balancer d'un coté de l'autre, on ondule le bassin, on laisse aller les bras, et petit à petit on trouve son rythme jusqu'à la secousse dynamique et amusante. Succès assuré ! Ça donne une note amusante à votre réveil et ça met en route votre métabolisme : vous commencez la journée avec une bonne énergie !


Le mouvement n'est pas seulement un moyen d'avoir un corps beau, c'est aussi le moyen d'avoir des anticorps intelligents. Le mouvement est la fonction naturelle de notre corps et d'elle dépend son bon fonctionnement, sa jeunesse et sa résistance à la maladie.


"Le réseau lymphatique est une ligne de défense essentielle à l'intérieur de la forteresse corporelle" - André Van Lysebeth

Namastê


#sport #physique

401 vues

Ayurvéda & Acupression

Soins et Bilans ayurvédiques

LUCIE JOÃO 

0695454730 - lucie.joao.ayurveda@gmail.com

Espace Lantegia 

5 chemin de Lantegia - 64122 Urrugne

A 20min de Biarritz et 25min de Bayonne.

  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Places Google Icône Noir
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Noir LinkedIn Icône